Misty Night

[singlepic id=1306 w= h= float=none]

La nuit en hiver donne lieu à des effets lumineux étranges. Le brouillard et le froid se disputent la vedette. Genève est une ville réputée pour son climat difficile pendant la mauvaise saison. L’obscurité s’amuse comme elle peut avec les sémaphores.

Et moi je dérape sur le trottoir devenu très glissant.

Skomer Island

[singlepic id=1066 w=320 h=240 float=none]
L’ile de Skomer est un vrai paradis pour les oiseaux de mer. Elle se trouve tout au sud-ouest du Prembokeshire. Ses habitants se nomment gannet, razorbill, shearwater, kittywake, seagull ou puffin. Ce dernier  est la mascotte du lieu. On le nomme macareux moine en français. On peut l’ approcher à quelques mètres sur l’île … Sur Skomer, on rencontre aussi des phoques, des dauphins, et avec un peu de chance, des baleines.
[nggallery id=64]
From Wikipedia, the free encyclopedia

Skomer (WelshYnys Sgomer) is a 2.92 km² island off the coast of southwest Wales, one of a chain lying within a kilometre off the Pembrokeshire coast and separated from the mainland by the treacherous waters of Jack Sound. Skomer Island measures approximately 2.4 km (1.5 mi) north-south and 3.2 km (2 mi) east-west.

[1][2] After the war, the owner had offered the West Wales Field Society, now The Wildlife Trust of South and West Wales, the opportunity to make a survey of Skomer which was accepted and the Skomer opened for visitors from April 1946.[3] It was last permanently inhabited by the Codd family (all year round) in 1950, and is known for its stone circlestanding stone and remains of prehistoric houses, as well as for its abundant wildlife. Skomer is a National Nature Reserve, a Site of Special Scientific Interest and a Special Protection Area. Much of Skomer has also been designated an Ancient Monument. It is surrounded by a Marine Nature Reserve. It is managed by the Wildlife Trust of South and West Wales.

 

 

Milvus Milvus

Quelques images prises lors d’un voyage au pays de Galles. Le nourrissage du milan royal a permis de décupler le nombre des couples de ce superbe animal en quelques années.

Cela permet de capter quelques belles images par la même occasion 🙂

The Red Kite Feeding Station is located in the village of Llanddeusant at the western edge of the Brecon Beacons National Park in Carmarthenshire, Wales.
As natural scavengers Red Kites benefit from the food provided and the way in which it is made available in limited quantities.

There is no doubt that this regular feeding has helped the Red Kite breeding population maintain it’s stronghold in the Llanddeusant and surrounding area and, indeed, increase its numbers. In Wales 20 years ago there were less than 30 breeding pairs of Kites but now, with careful management and protection, there are now well over 300 pairs !

Red Kites Feeding Station

An evening on the Skye Bridge

[singlepic id=891 w=320 h=240 float=left]

L’ile de Skye en Ecosse est reliée à la terre par un grand pont. Depuis ce pont la vue est superbe sur Kyle of Lochalsch à l’Est, et sur Skye à l’Ouest. Ce soir là, un coucher de soleil majestueux a illuminé le retour au port d’un petit pêcheur.

[nggallery id=53]

La mer et le ciel alors se sont embrasés.

[singlepic id=899 w=560 h=400 float=left]

Milvus migrans

img_0138

 

Les milans noirs sont de retour dans notre région depuis la fin du mois de mars environ. Il reviennent chaque année. Leur voyage à eux n’est pas un tour organisé. L’enjeu de cette migration est vital, essentiel, immuable et toujours mystérieux.

Depuis quelques années je les rencontre à cette époque dans un village proche de chez moi. On les compte par dizaines. Ils surveillent la rivière voisine en quête d’un poisson. Cherchent-ils à fonder une famille ? Peut-être. Ils se sont offerts à mon objectif au détour d’un virage. Ce sont des champions du vol. Il m’a fallu courir pour  les détrousser d’ un tout petit peu de leur beauté.

[nggallery id=52]

 

Rhône (1)

Le Rhône coule en quelques heures de sa source au Léman. Il lui faut environ dix ans pour le traverser, quasi incognito, en douce.
A son arrivée à Genève, il feint d’ignorer les Pâquis et s’enfile sous le pont de Sous-Terre. Il connait ici sa première étreinte amoureuse avec une petite française : l’Arve. Les voici promis l’un à l’autre, d’un serment éternel comme seuls savent le faire les enfants. Ils décident alors de fuir ce pays. Comme une dernière effronterie d’adolescents, en sortant du territoire à Chancy, ils quittent leurs oripeaux de prime jeunesse. Ils se payent le luxe d’une chute. De presque un mètre s’il vous plaît. Une vraie cataracte… Juste de quoi attraper la lumière d’un jour d’hiver…

[nggallery id=50]

Plaine du Pô

[singlepic id=807 w=320 h=240 float=left]

Quelques images de la plaine du Pô. A mi-chemin de Torino et de Milano. Près de Vercelli. Les rizières font le paysage. La brume automnale dans une magnifique lumière. A l’horizon, les sommets enneigés des Alpes du Sud. Quelques fermes, des villages déserts, quelques grands hérons blancs, restés farouches et méfiants, et un petit cimetière, très émouvant, des tombes très modestes, encore et toujours  fleuries pour la Toussaint, par la main d’une épouse, d’une soeur ou d’une mère attentive et fidèle à la mémoire d’un disparu.

[nggallery id=48]

Canavese

[singlepic id=779 w=320 h=240 float=left]

Quelques photos prises dans la région de Pont-Canavese et Ronco-Canavese, en quête d’une ‘mythologie’ familiale.

Le Canavais (en piémontais : Canavèis, en italien : Canavese) est une région historique et géographique du située dans le nord de la région du Piémont, dans la province de Turin, au nord-est de la ville de Turin au débouché de la Vallée d’Aoste.

Le Canavais s’étend entre la Serra di Ivrea (it), le Pô, la Stura di Lanzo (it) et les Alpes grées, c’est à dire le territoire compris entre Turin et la Vallée d’Aoste.

Canavese is a subalpine geographical and historical area of north-west Italy which lies today within the Province of Turin in Piedmont.

(source : wikipedia).
[nggallery id=46]

Cloning with Gimp

The Clone tool uses the current brush to copy from an image or pattern. It has many uses: one of the most important is to repair problem areas in digital photos, by “painting over” them with pixel data from other areas. This technique takes a while to learn, but in the hands of a skilled user it is very powerful. (from the Gimp Documentation)

Les outils graphiques tels que Photoshop ou Gimp (mon préféré 🙂 ) possèdent des fonctionnalités impressionnantes. J’ai fait quelques essais avec l’outil ‘Clonage’ de Gimp. Il permet par exemple de recopier (cloner) une partie de l’image (ou d’une autre image) pour ‘ recouvrir’ une zone contenant un élément gênant. Avec un peu d’entrainement, on peut faire des choses très sympathiques. (voir la Documentation Gimp)

Les photos suivantes ont été retouchées pour supprimer les éléments dérangeants, ici les personnages.

Passer la souris sur l’image pour voir la photo modifiée…

You can see the modified picture by hovering the mouse over the photo…

Autres exemples / More

Continue reading “Cloning with Gimp”

Indonesia : Temples

[singlepic id=763 w=320 h=240 float=left]

Temples bouddhistes, hindouistes, chinois. Des mosquées. Des temples dédiés à Confucius, Shiva, Ganesh… des temples partout.

Prambanan,  Borobudur, Pura Ulun Danu Bratan,.. L’ Islam omniprésent sur Java cède la place à l’hindouisme sur Bali.

Des offrandes aussi. A Bali, on chasse les mauvais esprits jusque dans les supermarchés en offrant quelques grains de riz et des fleurs à même le sol, entre le rayon des CD et celui des vêtements pour dames. Quelques images de la ferveur religieuse d’un peuple. Mais ne devrait-on pas parler des ferveurs religieuses des peuples indonésiens?  Oui, décidément, le pluriel s’impose.

[nggallery id=44]

Amsterdam 2010

[singlepic id=732 w=320 h=240 float=left]Mai 2010.

Quelques ‘clichés’ de la ville d’Amsterdam. Clichés, oui, bien sur, les canaux, les vélos, les maisons mal alignées… Tout penche dans la vieille cité. Les maisons ne sont pas verticales…. si si …. allez-y voir.

Et puis quatre jours de franc soleil au mois de mai, les amstellodamois s’en donnent à coeur joie. Les rues sont pleines de musique. Les orchestres de jazz montent à l’abordage des bateaux-taxis. Tout un peuple sort sur le palier de sa porte avec une bière ou une bouteille de vin blanc pour rencontrer ses voisins ou simplement bouquiner un peu. Les belles se mettent à la fenêtre, histoire de donner un peu de couleur à leurs jambes.

Eh, c’est que le soleil, dans le nord, on en profite jusqu’à la moindre minute.

[nggallery id=43]

Continue reading “Amsterdam 2010”