Todo Cambia —– tout change


Une magnifique chanson interprétée par la magnifique Mercedes Sosa…. tout change… oui tout change … et moi aussi je change …. cela n’est pas étrange…. que je change

Une traduction des paroles :


Ce qui est superficiel change
Ce qui est profond aussi
La mode de pensée change
Tout change en ce monde

Le climat change avec les années
Le berger change son troupeau
Et ainsi, comme tout change,
Il n’est pas étrange que je change aussi

Le diamant le plus fin change
De main en main, sa brillance
Le petit oiseau change son nid
Un amant change son sentiment

Le marcheur change de direction
Même si cela lui fait mal
Et ainsi, comme tout change,
Il n’est pas étrange que je change aussi

Ca change, tout change (x4)

Le soleil change dans sa course
Quand la nuit subsiste
La plante change et se vêtit
De vert au printemps

Le fauve change de pelage
Le vieux monsieur change de cheveux
Et ainsi, comme tout change,
Il n’est pas étrange que je change aussi

Mais mon amour ne change pas
Qu’importe la distance à laquelle je me trouve
Ni le souvenir, ni la douleur
De mon peuple et de mes gens

Ce qui a changé hier
Devra changer demain
Tout comme moi je change
Sur cette terre lointaine

Ca change, tout change (x4)

Mais mon amour ne change pas
Qu’importe la distance à laquelle je me trouve
Ni le souvenir, ni la douleur
De mon peuple et de mes gens

Ce qui a changé hier
Devra changer demain
Tout comme moi je change
Sur cette terre lointaine

Ca change, tout change…

Chet, Doug and Niels

Doug Raney, le troisième larron de ce trio sublime (composé aussi de Chet Baker et Niels-Henning Orsted Pedersen) s’en est allé retrouver ses deux compères au-delà des nuages…. moi je souhaite vraiment qu’il y ait des paradis séparés …. ces trois doivent être dans un paradis privilégié … pas un paradis de seconde zone…. pas un paradis à la booking.com,  un de ces paradis moderne sur internet avec affiché l’avis des clients et une note de 1 à 5 …. ni un paradis débile avec 70 vierges qui nous attendent pour combler les mâles de miel et de lessives toutes faites …..   non…. un vrai paradis pour ces trois et leurs potes …. un paradis de belle musique, …..so long and thanks for the music



 

Donde Estas ????

Où es-tu … Dieu des ignorants ,  Dieu des pauvres, des enfants abandonnés, des paysans sans terre …..

Entendras-tu ma chanson ????

Donde estas
Donde estaras
Dios de todos los hombres
Donde estas
Dios del obrero
Dios del desemplado
Dios del pobre
Dos del triste
Dios mio
Donde estas
Dios de madres habatidas
Dios, de niños habandonados
De niños trabajadores
Donde estas
Dios del campesino
Sin tierra y estropeados
Dios de presidiario inocente
Dios del hombre humillado
Dios de animal extinguido
Del invalido, del enfermo,
Del caido
En una cama postrado
Donde estas!
Te estoy llamando
Dios de niños
Muertos de hambre
Dios de hombres,
Ignorantes, sin escuela
Dios, de analfabeta explotado¡donde estas!
Dios de raza cautiva
Dios ecologico
Sin bombas radioactivas
Donde estas diosito
Donde estas hermano
Donde esta dios amigo
Para que escuches mi canto
para que escuches mi canto
para que escuches mi canto
para que escuches mi cantodonde estas te estoy llamando
(para que escuches mi canto)
yo se que escuchas padre santo
(para que escuches mi canto)
y yo se que estas a mi lado
(para que escuches mi canto)
cuando me despierte cuando estoy desesperado
(para que escuches mi canto)
pero alivia las lágrimas de los que siempre te han amado
(para que escuches mi canto)
las angustias de los que todo le han robado
(para que escuches mi canto)
de los que salen a la calle confiando en ti padre santo
(para que escuches mi canto)
para que escuches mi canto
para que escuches mi canto
para que escuches mi canto
para que escuches mi canto
Où es-tu
Où seras-tu
Dieu de tous les hommes
Où es-tu
Dieu de l’ouvrier
Dieu du chômeur
Dieu du pauvre
Dieu de l’homme triste
Mon dieu
Où es-tu
Dieu des mères maltraitées
Dieu  des enfants abandonnés
Dieu des  enfants au travail
Où es-tu
Dieu du paysan
Sans terre et maltraité
Dieu du prisonnier innocent
Dieu de l’homme humilié
Dieu des animaux disparus
de l’invalide, du malade,
de ceux qui sont tombés
Prostrés sur sur un lit
Où es-tu!
je t’appelle
Dieu des enfants
Morts de faim
Dieu des hommes,
Ignorants,  sans  école
Dieu, des illettrés exploités
Où es-tu!Dieu des peuples  captifs
Dieu écologique
Sans  bombes radioactives
Où-est-il  ce petit dieu
Où es tu mon frère
Où es-tu dieu ami
Où es-tu ?
Pour que tu puisses entendre ma chanson
…Où es-tu lorsqu’on t’appelle
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)
Je sais que tu entends Saint-Père
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)
Et je sais que tu es avec moi
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)
Quand je me réveille quand je suis désespéré
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)
Mais il soulage les larmes de ceux qui t’ont toujours aimé
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)
L’angoisse de ceux qui ont volé
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)
de ceux qui sortent de te faire confiance Saint-Père
(Pour que tu puisses entendre ma chanson)(Pour que tu puisses entendre ma chanson)…

 

Albatros

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

À peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

— Charles Beaudelaire —


 

” bon c’est pas un Albatros sur la photo ,  c’est un fou …. mais ça ne change pas le sens du poème …’ enfin je crois ???  Non ???  Bon … la prochaine fois je photographierai un Albatros…”

 

 

PS c’est vrai qu’on est cerné par les connards…. mais Dieu n’y est peut-être pas pour rien ???

14012303525612174511923549

 

Le site de KADEY    ….. il a du talent


 

La Mata Zen

Au nord de Torrevieja, en Espagne, il y a plusieurs ‘lagunas’ , des étangs d’eaux saumâtres. Il faut se lever très tôt… marcher autour des lagunes, attendre le soleil. Le soleil du matin qui est plein de la promesse d’une insolation vers midi, mais qui ‘a las horas da madrugada’ est presque raisonnable, plein de l’esprit de son cousin japonais…. c’est parfois très zen…. Ce jour là c’est autour de la ‘Laguna de la Mata’ que j’ai bousillé mes espadrilles, dans l’écume de sel…