La Mata Zen

Au nord de Torrevieja, en Espagne, il y a plusieurs ‘lagunas’ , des étangs d’eaux saumâtres. Il faut se lever très tôt… marcher autour des lagunes, attendre le soleil. Le soleil du matin qui est plein de la promesse d’une insolation vers midi, mais qui ‘a las horas da madrugada’ est presque raisonnable, plein de l’esprit de son cousin japonais…. c’est parfois très zen…. Ce jour là c’est autour de la ‘Laguna de la Mata’ que j’ai bousillé mes espadrilles, dans l’écume de sel…


 


 

Au Bord De La Route

Un tiers des équatoriens vit au dessous du seuil de pauvreté. Le bord des routes est construit de nombreuses maisons très modestes, des cabanes, des petits magasins. Toute une vie, toute une économie, très loin des grandes villes. Mais la nature est généreuse, elle offre les légumes et les fruits sans retenue.

Sur la route, chaque gendarme couché provoque un ralentissement aussitôt exploité par les bordiers pour tenter de vendre des fruits ou un jugo.

Mais qui donc achète tous ces hamacs ???

 


 


 

Pacifico


Première rencontre avec l’océan Pacifique. C’est près de Salinas, le point le plus à l’Ouest de l’Equateur, sauf les Galapagos. La Chocolatera est un lieu magnifique. Il y a des Lions de Mer, une petite colonie venue du Sud. Il y a des pélicans. Si longtemps que je ne les avais vus… On pense parfois qu’ils sont lourds… Ils sont en fait des planeurs sublimes… Et bien sûr les frégates. Je les attendais depuis longtemps. Elles sont au rendez-vous, ainsi que les vautours … omniprésents…

Et puis les baleines…. Au loin… Des images un peu floues… L’odeur de l’océan.